Meilleur taux epargne

une introduction aux banques en ligne et à leurs solutions d'épargne

Epargne en ligne

argent

Image by Flickr/xJason.Rogersx

L'épargne en ligne est souvent le principal objectif des personnes souhaitant souscrire à une banque en ligne. Le livret A étant historiquement bas, il faut bien chercher un placement plus rentable. L'épargne en ligne est-elle la solution?

A en croire les taux d'intérêts en moyenne sur une année donnée: oui! En effet dans certaines banques en ligne, les taux d'intérêts sur plusieurs mois de l'épargne fluctuent entre 4 et 5% ce qui est significativement plus élevée que le taux du Livret A actuel à 1,25% depuis le 1er août 2013. Si l'on regarde aussi les plafonds sur ces placements, on remarque que l'épargne en ligne présente un véritable avantage: entre 10.000 et 15.000€ de plafond selon les banques ; l'épargne en ligne peut donc constituer un revenu supplémentaire en fin d'année non négligeable.

En outre, utiliser une banque en ligne pour épargner bénéficie d'un certain nombre d'avantages. Par exemple, la plupart des banques en ligne vous proposent des frais de gestion très faibles, voire gratuits selon les établissements. De plus, les banques en ligne sont toujours très facilement contactables grâce à leurs horaires larges. Plus accessible, le service client des banques en ligne est donc souvent meilleur et plus réactif que dans les banques traditionnelles.

Enfin, les banques en ligne offrent en général un panel de services bien utiles qu'on ne trouverait pas gratuitement en agences traditionnelles. Un certain nombre de banques en ligne vous permettent par exemple de faire des simulations de revenus et de bénéfices en utilisant leurs calculateurs si vous voulez epargnez en ligne, et ce gratuitement.

En revanche, il faut bien être conscient des défauts que les banques en ligne comportent par rapport au Livret A ou aux autres placements dans des banques traditionnelles. En premier lieu, notez le problème fiscal soulevé par les placements en ligne. Le fisc ne vous laissera évidemment aucun répit si vous oubliez de déclarer ces comptes et de payer des impôts sur ceux-ci.

Il faut compter sur le fait que les revenus tirés de ces placements en ligne sont soumis à des impôts forfaitaires bien particuliers. Non déclarés à l'impôt sur le revenu, ces placements sont taxés par le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL). Notez aussi qu'au-delà du PFL un certain nombre d'impôts s'appliquent aux placements d'épargnes en ligne. Entre autres, les prestations sociales (CSG et CRDS surtout) doivent être appliquées à l'épargne en ligne. Pensez donc à bien calculer si les placements d'epargne en ligne, mieux rémunérés mais imposables, sont plus avantageux pour vous que le Livret A qui est, lui, exonéré.

Découvrez les meilleures banques en ligne Cliquez ici